L’ONU demande « l’ouverture de couloirs humanitaires »

ACTUALITES

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a demandé vendredi « l’ouverture de couloirs humanitaires » pour venir en aide à la population prise au piège des combats dans la région éthiopienne du Tigré, regrettant que les autorités refusent toute médiation.

« Nous sommes particulièrement préoccupés par la situation en Ethiopie » et « l’impact humanitaire dramatique » qui en découle, y compris au Soudan, a-t-il dit à des médias à New York.

« Nous faisons tout ce que nous pouvons pour mobiliser un soutien humanitaire aux réfugiés qui sont déjà au Soudan« . « Nous avons demandé un plein respect du droit international et l’ouverture de couloirs humanitaires« , a-t-il ajouté sans autre précision sur leur localisation.

– « C’est un trou noir » –

Actuellement « c’est un trou noir » cette région du Tigré en Ethiopie où se déroulent les combats, a précisé un responsable de l’ONU sous couvert d’anonymat. Il faut pouvoir atteindre les populations qui sont dans les grands centres, a-t-il précisé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
13 + 26 =