Le présumé meurtrier de Marième Diagne confesse: «Je l’aimais à la folie…»

ACTUALITES FAITS DIVERS
Ça sent un parfum de crime passionnel dans l’affaire Marième Diagne qui aurait été tuée par son ex-copain, Assane Gueye. Et pour cause, le présumé meurtrier de la jeune étudiante, a fait des confessions ahurissantes.
«Je l’aimais à la folie. Elle était tout pour moi. Mais, elle m’a laissé tomber pour se marier avec un autre en juin dernier. Je lui avais dit que je la tuerai si elle se mariait avec un autre et c’est ce que j’ai fait», révèle Assane Guèye dans le journal Libération. Qui informe d’ailleurs le marchand ambulant au Maroc, est revenu spécialement du royaume Chérifien, jeudi dernier, sans informer sa famille, pour uniquement exécuter Marième Diagne.
L’Obs, de son côté, souligne que les Diagne prenaient leur déjeuner au moment où Guèye a réussi à déjouer leur vigilance en passant par la porte de la quincaillerie pour monter à la terrasse où Marième avait une chambre. Armé, il lui a planté plusieurs coups de couteau à différentes parties de son corps. Puis il lui a tranché la carotide et la veine jugulaire. Il lui donnera aussi plusieurs coups de couteau à la poitrine, sous le sein, au bras.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 ⁄ 14 =