Égypte: 21 présumés terroristes neutralisés par l’armée dans le Nord-Sinaï

ACTUALITES

Au moins 21 présumés terroristes ont été neutralisés dans des affrontements avec les forces de sécurité dans le Sinaï, péninsule du nord-est de l’Égypte en proie à l’insurrection. L’annonce a été faite ce samedi par le ministère de l’intérieur via un communiqué.

La police égyptienne a mené des raids contre deux endroits où se cachaient des « éléments terroristes » dans la province du Nord Sinaï. Cette opération a entraîné des échanges de tirs lors desquels deux officiers de police ont également été blessés. Selon le ministère de l’intérieur, des matériels dont des armes automatiques et des ceintures d’explosifs ont été saisies.

Par ailleurs, il précise que ces assaillants projetaient s’en prendre aux fidèles musulmans en pleine célébration de la fête  de l’Aïd al-Fitr qui devrait débuté ce dimanche en Egypte. Depuis la chute du président islamiste Mohamed Morsi en 2013, les autorités ont lancé d’importantes opérations anti-djihadistes pour traquer les groupes armés.

Pour rappel, l’armée égyptienne a lancé, en février 2018, une vaste opération antiterroriste dans la région du Sinaï, mais aussi dans certaines parties du désert occidental, entre la vallée du Nil et la frontière avec la Libye, pour traquer les groupes terroristes actifs sur le territoire. Selon les chiffres officiels, environ 845 présumés djihadistes ont été neutralisés, alors que près de 60 militaires sont tombés au front.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
23 − 13 =